Articles de santé

J’ai les oreilles qui sifflent !



Un bruit continu dans l’oreille et pas moyen de s’en débarrasser ? Le gêneur a un nom : acouphène. Peut-être avez-vous été soumis à une source de bruit trop importante sans protection… Mais d’autres causes sont possibles.

Acouphène : ça siffle mais ça bourdonne et ça chuinte aussi !

Sifflement, bourdonnement, chuintement sont les trois manifestations les plus courantes de l’acouphène. Ce phénomène d’audition de bruits inexistants peut toucher une ou les deux oreilles. Parfois même, il semble parvenir du milieu du crâne. L’acouphène n’est pas en soi dangereux mais il peut s’avérer très handicapant.

Les causes de l’acouphène

Les causes les plus fréquentes sont :

  • les bouchons de cérumen,
  • la perte d’audition causée par le vieillissement,
  • l’exposition excessive au bruit.

D’autres facteurs peuvent également être déclencheurs :

  • certaines infections de l’oreille (otites, par exemple),
  • certains médicaments toxiques pour l’oreille interne.

Mais, dans la majorité des cas, la cause de l’acouphène reste inconnue et semble liée à un problème de fonctionnement des voies auditives qui ont pour rôle de transmettre les sons captés par les oreilles au cerveau !

L’acouphène, ça se traite ?

Malheureusement, pas vraiment… Aucun médicament n’a fait preuve d’une réelle efficacité jusqu’ici. Certains vasodilatateurs ou certains anxiolytiques peuvent atténuer les symptômes, tout comme certains compléments alimentaires (magnésium, ginkgo biloba…).

Toutefois, la plupart du temps, les personnes doivent s’habituer au bruit des acouphènes et peuvent trouver un réconfort dans des exercices de relaxation, voire une psychothérapie. Il existe également des appareils auditifs qui émettent un son de faible intensité, d’une fréquence opposée à celle de l’acouphène. Ils permettent alors d’en supprimer le bruit. Les acouphènes sont les plus gênants et présents la nuit, quand le silence les amplifie. Certains appareils, à poser sur sa table de nuit, qui émettent des sons relaxants et continus (vagues…), permettent de couvrir le bruit des acouphènes.

Comment éviter les acouphènes ?

Une bonne hygiène des oreilles est un bon début. En cas de bouchons de cérumen, il existe des sprays qui permettent de les ramollir pour les évacuer plus facilement. L’utilisation de protections est aussi recommandée lors de concerts, feux d’artifice ou événements sportifs. Elles sont variées : boules et bouchons protecteurs, voire même un casque protecteur lors de certains travaux par exemple… Chez les jeunes, réduire le volume d’écoute dans les casques audio est hautement recommandé.

En conclusion

Vous faites malheureusement partie des 10 % de la population qui souffrent d’acouphène. La prévention reste le moyen le plus efficace de les éviter.

N’hésitez pas à en parler à votre médecin !

Article rédigé par Kathleen Mentrop, ViVio

Découvrez d’autres informations de santé !