Articles de santé

Quelle protection choisir pendant mes règles ?



Tampons, serviettes hygiéniques ou coupe menstruelle ? Au rayon « hygiène féminine », pas toujours évident de s’y retrouver… Alors, quelle protection périodique vous convient le mieux ? Tour d’horizon !

Les tampons, en toute discrétion

Les tampons se placent dans le vagin pour absorber le flux de sang avant qu’il ne s’écoule vers l’extérieur.

Leurs avantages :

  • Correctement mis en place, on ne sent pas leur présence !
  • Vous pouvez faire vos activités habituelles en toute liberté : courir, nager, prendre un bain…
  • Vous pouvez porter des vêtements moulants ou légers.
  • Les tampons sont faciles à glisser dans une poche ou dans un sac à main.

Leurs inconvénients :

  • Les tampons ont tendance à assécher les muqueuses et donc à favoriser les infections vaginales.
  • Il est indispensable de bien choisir la capacité d’absorption du tampon. Si elle n’est pas suffisante par rapport à l’abondance de votre flux, vous risquez d’avoir des fuites. À l’inverse, si le degré d’absorption est trop important, le tampon risque d’absorber l’humidité naturelle du vagin et peut alors engendrer une irritation.
  • Comme on ne sent pas la présence d’un tampon, il y a un plus grand risque d’oublier de le changer.

Les serviettes hygiéniques : la simplicité

Très faciles d’utilisation, les serviettes hygiéniques se fixent au tissu de la culotte grâce à une bande adhésive et absorbent le flux sanguin.

Leurs avantages :

  • Les serviettes respectent mieux l’équilibre naturel du vagin.
  • Il est facile de vérifier le flux sanguin et donc, de savoir quand il est nécessaire de changer de serviette.
  • Il existe de nombreux types de serviettes, allant du modèle ultra fin à celui « spécial nuit ».

Leurs inconvénients :

  • Il faut changer de serviette toutes les 3 à 4 heures pour éviter les odeurs.
  • Les serviettes sont moins adaptées pour certains types d’activités physiques.
  • Certaines femmes trouvent les serviettes moins confortables et se sentent moins à l’aise qu’avec un tampon.

La coupe menstruelle : écologique et économique

En forme de cloche et composée à 100% de silicone souple, la coupe menstruelle s’introduit dans le vagin et recueille le sang des règles. Elle séduit de plus en plus de femmes.

Ses avantages :

  • Elle est réutilisable, ce qui est à la fois économique et écologique. Pas besoin de la jeter après usage : il suffit de la vider, de la rincer à l’eau claire et de la réintroduire dans le vagin. Après les règles, il faut la stériliser 5 minutes dans l’eau bouillante et la ranger ensuite dans son petit sac jusqu’à la prochaine utilisation.
  • La coupe peut-être gardée jusqu’à 12 heures sans extraction.
  • Il n’y a de risques ni de fuites ni d’odeurs.
  • Elle ne contient aucun agent blanchissant ou parfum et respecte la flore vaginale.
  • La coupe est compatible avec toutes les activités sportives.

Ses inconvénients :

  • La coupe n’est pas toujours facile à introduire et à enlever au tout début. Un petit apprentissage est parfois nécessaire avant d’avoir la technique !
  • Si le flux est abondant, il faut la vider en cours de journée, ce qui n’est pas toujours pratique dans des toilettes publiques.

Qu’est-ce que le syndrome du choc toxique (SCT) ?

Le SCT est une infection pouvant être favorisée par les tampons. Elle se manifeste par une forte fièvre, une chute de la tension artérielle, des éruptions cutanées…, et nécessite une prise en charge urgente. Bien que grave, cette infection est très rare et ne peut se développer que si on oublie un tampon pendant plusieurs jours… Pas de panique, donc, si vous le changez régulièrement.

À chacune sa protection !

En matière de protection périodique, il n’existe pas de bon ou de mauvais choix. L’essentiel est de trouver celle qui vous convient le mieux et qui vous procure le plus de confort durant vos règles.

article rédigé par Kathleen Mentrop - ViVio

Découvrez d’autres informations de santé !