Articles de santé

Mon enfant a de la fièvre : que faire ?



Tous les parents se sont déjà retrouvés confrontés à un enfant au front brûlant. Si elle peut causer une grande panique, la fièvre de l’enfant n’est généralement pas grave et disparaît souvent spontanément après quelques jours. Il est cependant important de se poser les bonnes questions et d’adopter une attitude prudente.

Pourquoi mon enfant a t-il de la fièvre ?

La fièvre n’est pas une maladie en soi. C’est un symptôme qui peut être lié à différentes causes : une infection virale ou bactérienne, un coup de chaleur, une déshydratation... La fièvre constitue habituellement une réaction de défense de l’organisme.

Quelles questions dois-je me poser si mon enfant a de la fièvre ?

  • Quelle est sa température ?

Les valeurs normales de température se situent entre 36,5° et 37,5°C. La température varie selon :

  • le moment de la journée (elle est généralement plus élevée de 0,5°C le soir)
  • l’activité physique qui augmente la température corporelle
  • la température environnante
  • la digestion, qui a tendance à faire augmenter la température du corps.

Si vous pensez que votre enfant a de la fièvre, la première chose à faire est de le vérifier en prenant sa température. On considère qu’un enfant a une température élevée entre 37,5°C et 38°C. Il est fébrile lorsque sa température se situe au-delà de 38°C. Il est important que la température soit prise lorsque l’enfant est calme et qu’il ne porte pas trop de couches de vêtements.

  • Depuis quand a-t-il de la fièvre ?

Si votre enfant a moins de 3 mois, une consultation médicale s’impose immédiatement en cas de fièvre. S’il est âgé entre 3 et 6 mois, rendez-vous chez le médecin dans un délai de 24 heures, sauf si la température excède 38,5°C (auquel cas la consultation doit être immédiate). Au-delà de 6 mois, il faut consulter si la fièvre ne baisse pas après 48 heures.

  • L’enfant présente-t-il d’autres symptômes ?

Soyez attentif si la fièvre n’est pas isolée et qu’elle est accompagnée d’autres signes comme des maux de tête, des maux de gorge ou d’oreille, des douleurs articulaires, une éruption cutanée… Une somnolence ou une modification inhabituelle du comportement doivent amener à consulter immédiatement.

Les bons réflexes à adopter si votre enfant a de la fièvre

  • « Refroidissez » le corps de l’enfant. Pour ce faire, enlevez les couches de vêtements superflues, de sorte que la chaleur puisse s’évacuer facilement du corps de l’enfant. La température de la chambre doit rester fraîche (19-20°C) et l’enfant peut être couvert seulement d’un drap pour dormir.
  • Donnez-lui à boire régulièrement, même en petites quantités, pour éviter une déshydratation.
  • Vérifiez régulièrement la température de l’enfant, y compris la nuit.

Quel traitement pour combattre la fièvre ?

Communément, le traitement pour combattre la fièvre consiste en la prise de médicaments antipyrétiques (anti-fièvre), comme le paracétamol ou un anti-inflammatoire non stéroïdien (par exemple, l’Ibuprofen). En-dessous de 38,5°C, on ne recommande généralement pas de traitement, sauf si l’enfant est très incommodé par la fièvre ou s’il a moins de 3 mois (dans ce cas, on recommande la prise de paracétamol et une consultation médicale en urgence).

Lorsque la température excède 38,5°C, on peut donner à l’enfant du paracétamol. Un anti-inflammatoire non stéroïdien (par exemple, l’Ibuprofen) peut aussi être administré, sauf si l’enfant a moins de 6 mois, s’il présente des signes de varicelle (ou d’autre lésion cutanée purulente) ou d’état grippal. L’aspirine est généralement déconseillée en pédiatrie. Veillez à ne jamais dépasser les doses maximales autorisées, évitez l’association de plusieurs médicaments antipyrétiques et rappelez-vous que les antibiotiques ne doivent jamais être administrés sans avis médical.

Quand consulter ?

Plusieurs cas de figure doivent vous amener à consulter un médecin en cas de fièvre.

  • Si votre enfant est âgé de moins de 3 mois.
  • Si la fièvre est supérieure à 38,5°C chez l’enfant âgé entre 3 et 6 mois.
  • Si l’enfant ne réagit pas aux antipyrétiques.
  • Si la fièvre persiste :
  • au-delà de 24 heures chez un enfant âgé de 3 à 6 mois.
  • au-delà 48 heures chez un enfant âgé de 6 mois ou plus.
  • En présence des signes suivants, quel que soit l’âge de l’enfant :
  • changements de comportement : somnolence, confusion, délires
  • convulsions
  • difficultés respiratoires
  • éruptions cutanées
  • nuque raide
  • pleurs, gémissements constants
  • teint pâle, grisâtre, voire bleuâtre
  • maux de tête
  • diarrhée ou vomissement fréquents
  • absence d’urine durant 8 heures ou plus.

Demandez conseil à un professionnel de santé !

article rédigé par Kathleen Mentrop - ViVio

Découvrez d’autres informations de santé !