Articles de santé

J'ai la mémoire qui flanche...



Perdre ses clés, oublier où on a garé sa voiture… quoi de plus normal ? Mais quand les troubles de la mémoire deviennent chroniques, il est parfois temps de s’inquiéter.

La mémoire, mais pas seulement

Ce qui caractérise les démences dégénératives, comme la maladie d’Alzheimer, c’est que la mémoire n’est pas la seule touchée. Dans la maladie d’Alzheimer, en plus des classiques oublis et difficultés d’apprentissage des faits récents (date, nom…), la capacité de jugement, la faculté de s’orienter dans l’espace et dans le temps, les problèmes de langage, la capacité à réaliser des gestes complexes sont aussi touchés. La maladie d’Alzheimer au quotidien L’atteinte de ces facultés cognitives a de nombreux retentissements au quotidien, plus ou moins marqués en fonction de la sévérité de la maladie :

  • difficultés à retrouver son chemin ou à explorer une route inconnue
  • difficultés à retrouver le nom de personnes connues ou proches
  • désorientation dans le temps avec confusion du jour, voire du mois ou de l’année
  • difficulté à gérer des actes administratifs (factures,…) et abandons éventuels de loisirs devenus trop complexes (bricolage, jeux de carte,…)
  • difficultés à juger de la rationalité de certaines situations ce qui peut engendrer des conflits familiaux (la personne peut accuser à tort ses enfants de l’avoir volé…)
  • appauvrissement du langage et de la capacité à s’exprimer
  • ….

Alzheimer : une maladie très fréquente

La maladie d’Alzheimer est la plus fréquente des maladies de la mémoire. Si les chiffres précis manquent, on estime entre 500.000 et 800.000 le nombre de personnes qui souffrent d’Alzheimer en France. Malheureusement, beaucoup de personnes considèrent encore que perdre la mémoire au-delà de 70 ou 80 ans fait partie du processus normal de vieillissement. Rien de plus faux ! Ne plus connaître la date, se perdre systématiquement en rue, oublier ses rendez-vous… n’est normal pour personne, quel que soit l’âge.

Pourquoi consulter en cas de troubles de la mémoire ?

Il faut avant tout poser un diagnostic. Car si la maladie d’Alzheimer est malheureusement irréversible, d’autres maladies comme la dépression chez la personne âgée peuvent parfois mimer une maladie d’Alzheimer. Or, la dépression, traitée, peut guérir. Certaines anomalies retrouvées dans une simple prise de sang peuvent aussi entraîner confusion et troubles de la mémoire, comme un manque de sodium, par exemple. Quant à la maladie d’Alzheimer elle-même, il existe aujourd’hui des médicaments qui permettent non de la guérir mais d’en ralentir l’évolution.

article rédigé par Kathleen Mentrop, ViVio

Découvrez d’autres informations de santé !