Articles de santé

Stress ? Je pense aux plantes !



Le stress, tout le monde connaît : la préparation d’un examen, un entretien d’embauche, des problèmes au travail ou de couple… Pour vous aider à aborder ces situations plus sereinement, la phytothérapie (la médecine par les plantes) peut être une bonne alliée.

Quelles plantes agissent sur le stress ?

Une multitude de plantes sont réputées pour agir contre le stress et la nervosité : l’aubépine, la passiflore, la camomille, la valériane, le houblon et le kava sont parmi les plus connues. Néanmoins, elles ne sont pas destinées à traiter un stress anormal et permanent (burn-out, stress post-traumatique…) pour lequel un suivi psychologique et un traitement médicamenteux « conventionnel » sont nécessaires.

Comment utiliser ces plantes ?

Les plantes peuvent être administrées de plusieurs manières :

  • Les tisanes : très digestes, vous pouvez en boire jusqu’à quatre fois par jour. Elles peuvent être élaborées à l’aide de plantes fraîches ou sèches et il existe plusieurs modes de préparation pour extraire les principes actifs de la plante :
    • l’infusion : il s’agit de la façon la plus commune de préparer une tisane. Il suffit de verser de l’eau bouillante sur la plante (généralement les fleurs ou les feuilles) et de laisser infuser, à couvert, durant 10 à 15 minutes.
    • la décoction : elle est souvent utilisée pour les parties plus denses de la plante comme les racines ou l’écorce. Une décoction consiste à faire bouillir dans de l’eau les plantes, préalablement hachées ou moulues. En fonction de la plante, le temps d’extraction varie de quelques secondes à quelques heures.
    • la macération : il s’agit de la méthode d’extraction la plus longue. Elle consiste à laisser tremper la plante dans un liquide froid (eau, huile, vinaigre, alcool…) pendant un temps relativement long, allant de quelques heures à plusieurs jours.
  • Les extraits fluides : sous forme d'ampoules, ils se diluent dans une bouteille d'eau, à boire au cours de la journée (excepté pendant les repas).
  • Les huiles essentielles : il existe différentes manières de les utiliser : en les respirant (par inhalation, olfaction ou diffusion atmosphérique), en les appliquant sur votre peau (diluée dans de l’huile végétale), ou une combinaison des deux (en versant quelques gouttes dans votre bain).
  • Les gélules : elles renferment de la poudre contenant les principes actifs de la plante.

Les plantes sont-elles sans danger ?

La tolérance des plantes est excellente et leurs effets secondaires sont rares. Néanmoins, certaines précautions sont nécessaires concernant leur prise : respecter la posologie, vérifier que la plante n’interfère pas avec la prise d’autres médicaments et s’assurer qu’il n’y a pas de contre-indications (la consommation de certaines plantes n’est généralement pas conseillée lors d’une grossesse, par exemple).

Qu’elles soient en vente libre, en préparations…, votre pharmacien connaît bien les plantes. Il est votre meilleur conseiller.

N’hésitez pas à en parler avec votre pharmacien ou votre médecin.

Article rédigé par Kathleen Mentrop, ViVio

Découvrez d’autres informations de santé !